fermer

Connexion

Merci d'entrer votre Login et votre mot de passe.

Login
Mot de passe






Présentation

La Conférence nationale des présidents de tribunaux judiciaires (CNPTJ) est une association professionnelle, apolitique et non syndicale, ayant pour objet de faciliter la communication entre ses adhérents, la mutualisation d'informations et de documents utiles à l'exercice de leurs fonctions. Elle participe ainsi à la formation des présidents.

Elle contribue à mieux faire connaître l'exercice des fonctions de président, leurs contraintes et leur rôle dans le fonctionnement des juridictions.

La conférence intervient sur le champ de l'organisation judiciaire et des juridictions, sur les problématiques liées à l'indépendance de l'institution judiciaire, à sa place au sein des pouvoirs publics et à son autonomie budgétaire ainsi que sur le thème des libertés individuelles (procédure pénale, rôle et place du juge judiciaire, état de droit).

La CNPTJ est un interlocuteur du ministère, des partenaires institutionnels et de la représentation nationale. Elle contribue ainsi à l'évolution de la justice dans le cadre de groupes de travail, d'auditions, de participation à des commissions et des colloques.

La CNPTJ soutient toutes  actions tendant à l'amélioration de l'organisation judiciaire, de la vie des juridictions et le dialogue social.
La conférence favorise les relations avec ses homologues européens au sein de l'espace judiciaire européen.
Elle se compose de huit conférences régionales et d'une représentation des juridictions d'outre mer. Elle est représentée par son ( sa)  président(e) élu(e) par les membres du conseil d'administration.

 


Composition du CA



01/02/2024Composition du CA au 1er février 2024

15/11/2023Nouvel organigramme du CA de la CNPTJ au 15/11/23


15/11/2023Composition du Conseil d'Administration de la CNPTJ


28/12/2023Nominations de présidents en 2023


Liste des adhérents

16/11/2023Liste des 116 adhérents (sur 164 TJ) de la CNPTJ


Devenir membre:





Vous êtes présidente, président de TJ, devenez membre adhérent pour bénéficier d'informations et d'un fonds documentaire utiles à l'exercice de vos fonctions, mais aussi participer à l'amélioration de la justice et de son fonctionnement, en lien avec son management.




TÉLÉCHARGEZ VOTRE BULLETIN D’ADHÉSION


Communiqué de presse


HOMMAGE à ROBERT BADINTER
Le 13 février 2024

Les présidentes et présidents de tribunaux judiciaires et procureures et procureurs de la République près ces tribunaux expriment leur profonde tristesse à l’annonce de la disparition de Robert Badinter.

Ils soulignent l’engagement et l’action déterminée de l’avocat, du garde des sceaux, ministre de la Justice, du président du Conseil constitutionnel et tout simplement d’un grand homme au service de la Justice, des droits fondamentaux et de l’Etat de droit en Europe et dans le monde entier.

L’histoire retient notamment son combat contre la peine de mort jusqu’à son abolition sous son impulsion décisive. Il était aussi un visionnaire et un grand réformateur de la justice qu’il a profondément modifiée par la suppression des juridictions d’exception, le renforcement des droits des victimes d’infractions pénales, une loi majeure améliorant la situation des victimes d’accidents de la circulation, l’amélioration de la condition pénitentiaire, la favorisation de la réinsertion des condamnés par la création des peines de travail d’intérêt général et de jours-amendes, le renforcement des libertés individuelles avec l’égalité de droits pour les homosexuels, l’ouverture de la saisine individuelle de la Cour européenne des droits de l’Homme.

En accord avec les bâtonniers de leurs ressorts, les présidents et procureurs de la République rassembleront ce mercredi 14 février à 12 heures, les magistrats, agents des tribunaux et les avocats, dans leurs juridictions pour honorer ensemble la mémoire de Robert Badinter au moment où la Nation lui rendra hommage place Vendôme à Paris, devant le ministère de la Justice qu’il dirigea de 1981 à 1986.




UNE VRAIE AMBITION POUR LA JUSTICE

25 septembre 2020


La Conférence nationale des présidents de tribunaux judiciaires (CNPTJ) porte, avec conviction et constance, la haute ambition d'une justice répondant aux standards démocratiques européens d'un état de droit.

Rigoureusement attachée à  l'indépendance de l'institution judiciaire, à la promotion d'une justice modernisée, dotée des moyens conformes à ses missions et s'insérant dans une vision et un exercice sincères de la séparation des pouvoirs, la CNPTJ a défendu, notamment lors de la récente mission d'enquête parlementaire sur les obstacles à  l'indépendance du pouvoir judiciaire, et défendra, en toutes circonstances, l'exigence d'une justice reconnue et respectée.

Les présidents de tribunaux judiciaires ont le devoir de soutenir, au besoin publiquement, les magistrats lorsqu'ils sont victimes d'attaques collectives ou d'atteintes à l'exercice normal de leurs missions ainsi qu'à la crédibilité de leurs actions.
A ce titre, ils entendent témoigner de l'émoi et de la forte incompréhension suscités au sein de la communauté judiciaire par des prises de position au plus haut niveau et des discours perçus comme ne laissant pas la place à la présomption d'innocence et atteignant, par leur absence de nuance et leurs a priori, une profession qui, malgré le dénuement de ses moyens, œuvre quotidiennement, au plus près des préoccupations de ses concitoyens, pour rendre une justice humaine et défendre les valeurs d'une société démocratique, y compris dans la période de crise sanitaire actuelle.

Fière de la diversité des recrutements et des parcours des magistrats formés dans une École d'application internationalement reconnue, la CNPTJ, force constante de propositions, ouverte aux évolutions de la société, ne peut se résoudre à des présentations caricaturales, alors même que nos concitoyens méritent une justice forte, protectrice et respectée.

La CNPTJ attend, au contraire, un engagement fort au soutien de l'institution judiciaire, notamment en la dotant des moyens matériels et humains indispensables à un fonctionnement de qualité, en développant un plan de transformation numérique à la hauteur des enjeux, en permettant aux parquets de disposer d'une véritable indépendance fonctionnelle et en lui conférant une autonomie financière conforme aux recommandations européennes.

La justice a besoin d'une véritable ambition.

La CNPTJ attend avec impatience et prend acte des annonces en matière budgétaire faites par le Premier ministre le 24 septembre 2020.
              


Nous contacter
Tous droits reservés 2024 - Site réalisé par IzyWeb